Peut-on devenir propriétaire sans apport ?

L’apport personnel est une somme d’argent qu’un futur propriétaire épargne, dans le but d’acheter une maison ou un appartement. Encore faut-il pouvoir le faire. Est-ce que cela signifie que si l’on n’a pas d’apport, on ne peut pas prétendre à l’accession à la propriété ? Réponse.

C’est quoi le rôle de l’apport dans un prêt immobilier ?

Pourquoi l’apport personnel est quelquefois un sine qua none pour l’obtention d’un crédit immobilier ? Tout simplement parce que cela est rassurant pour la banque. Elle s’apprête à prêter une somme très importante. Pour elle, c’est primordial d’avoir le maximum de garanties.

Une personne qui arrive à épargner pour un projet est quelqu’un qui a mûri son projet d’achat et l’a préparé avec soin. En fonction de la somme, l’apport permet de payer certains frais, dont ceux de dossier ou ceux de notaire. Elle est encore plus importante ? Parfait : dans ce cas, elle commence à rembourser le prêt immobilier.

Pourtant, de nombreux français n’arrivent pas à mettre de l’argent de côté, malgré une très bonne gestion de leur budget. Est-ce que cela veut dire qu’ils ne pourront pas devenir propriétaire ? Heureusement, si, car les banques, de par un fonctionnement propre, d’un établissement à un autre, peuvent ne pas exiger cela de leurs clients.

Comment le savoir ? Il faut pour cela effectuer un comparatif entre les différentes banques. Cela peut se faire par Internet, mais ces outils pratiques ne donnent pas toutes les réponses sur les prêts immobiliers.

Un crédit immobilier sans apport, c’est possible ?

Pourquoi ne pas prendre rendez-vous ou contacter un courtier en crédit immobilier en ligne ? Le courtier prend soin d’examiner les demandes qui lui sont faites pour déterminer si le projet d’achat, au regard des ressources et des charges, est cohérent. Ce qu’il fait n’est ni plus ni moins ce que feront les banquiers contactés.

Quand cela est un fait avéré, il se rapproche des banques qui ne demandent pas d’apport pour leur soumettre le dossier de demande de prêt. Celui-ci doit être solide, en l’absence d’apport personnel. Mieux vaut avoir un historique bancaire irréprochable, un taux d’endettement bien en-deçà des 33% pour convaincre.

Mais si c’est le cas, le courtier revient vers son client avec plusieurs propositions. Le but étant ici de trouver l’offre la plus attractive, avec un taux bas et des conditions de prêt qui satisfassent le client. Il est important que le coût de l’assurance emprunteur ; obligatoire dans le crédit immobilier ; ne soit pas trop important.

Mais là encore, le courtier peut prodiguer de bons conseils en expliquant pourquoi il faut accepter l’offre de l’assurance groupe de la banque ou au contraire, se tourner vers la délégation d’assurance (assureur extérieur), pour faire des économies. Ce choix dépend de l’âge du demandeur, mais aussi de son état de santé.

Gagner du temps, mais aussi de l’argent, voilà qui pourrait séduire n’importe quel futur propriétaire, quand on sait que souscrire un prêt immobilier s’envisage sur plusieurs décennies et engage donc pour la même période, le propriétaire.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat